La diététique Ayurvétique

Selon l’Ayurveda, connaître vos besoins spécifiques est la clé pour définir un régime alimentaire approprié. La diététique ayurvédique est donc assez différente de la vision contemporaine du régime équilibré, identique pour tous et essentiellement basé sur la consommation d’aliments classés en groupes.

La science des six goûts
L’analyse des aliments en termes de vitamines, oligoéléments et autres composants n’existe pas en diététique ayurvédique. Elle est remplacée par la science des six goûts (doux, acide, salé, piquant, amer et astringent), très subtile, dans laquelle chaque aliment naturel possède une saveur, une énergie (chauffante ou rafraîchissante) et une action postdigestive qui déterminent son effet sur le corps mais aussi sur la conscience. La nourriture devient ainsi un outil de guérison puissant.

Le régime ayurvédique
Votre constitution de base, vos déséquilibres temporaires, l’état de votre capacité digestive (” Agni “, ou feu en Ayurveda) sont donc les éléments déterminants servant à établir un régime alimentaire équilibré et qui variera au rythme des saisons.

L’alimentation est un traitement à part entière de la médecine ayurvédique au même titre que leay.jpg Panchakarma ou les massages à base d’huiles (abhiyanga).La nourriture a une influence directe sur notre esprit et sur notre corps !

Les aliments non seulement nourrissent le corps mais également servent à maintenir et à rétablir l’équilibre des 3 doshas ce qui est ESSENTIEL pour rester en bonne santé.

L’alimentation, dans l’Ayurvéda est avant tout utilisée comme traitement préventif, mais pas uniquement !

Une alimentation appropriée peut également permettre d’éliminer ou de neutraliser les toxines du corps. Une alimentation correcte, c’est-à-dire sans mauvaises associations d’aliments ni excés, et une alimentation adaptée à notre constitution (Prakriti) nous permettent de conserver un bon équilibre des 3 doshas (Vata, Pitta et Kapha) ce qui nous assure de rester en bonne santé.

L’Ayurvéda suggère de manger jusqu’à ce que l’appétit soit satisfait c’est-à-dire que vous ne devriez rempir votre estomac avec de la nourriture qu’à la moitié de sa contenance en conservant un peu de place pour les liquides et pour l’air afin d’assurer une bonne digestion.

Lorsque vous êtes malade ou souffrant vous ne devriez prendre que des repas légers puis de la nourritutre normale en petites quantités jusqu’à ce que votre appétit soit à moitié satisfait seulement (petits repas).

– L’ALIMENTATION

ayurveda-spices.jpgL’alimentation doit être choisie en fonction de la constitution individuelle. On choisit les aliments en fonction de la constitution et en tenant compte du goût sucré, acide, salé, piquant, amer ou astringent. On prend en compte également s¹il est lourd ou léger, s’il est chaud ou froid, huileux ou sec, liquide ou solide.

Les saisons de l’année sont aussi prises en compte. On choisit l’alimentation qui convient selon les doshas correspondants.

En été, saison PITTA on évitera les piquants et chauds, en automne, saison à predominance venteuse donc VATA, pas de fruits secs, en hiver, saison KAPHA, pas de boissons froides, de glaces, de fromages de yaourts…
 
– LE GOUT

Le goût ne provient pas de la nourriture mais de l’expérience qu’en tire le mangeur. L’eau est l’élément de base sensoriel du goût. la langue doit être humide pour pouvoir goûter une substance.
– Les 6 goûts sont dérivés des 5 éléments.AyurvedaFood.jpg

le sucré contient la terre + eau
l’acide : terre + feu
le salé : eau + feu
le piquant, feu + air
l’amer: air + éther
l’astringent: air + terre.

Les personnesVATA doivent éviter les produits amers, piquants et astringents qui provoquent des gaz. Les substances sucrées, acides et salés leur sont favorables.

Les personnes PITTA doivent éviter l’acide, le salé et le  piquant qui agrave le Feu, ils doivent plutôt choisir des aliments sucrés, amer et astringent.

Les personnes KAPHA éviteront les aliments sucrés, acides et salés qui augmente l’eau dans le corps, ils leur préféreront les goûts piquants, amers et astringents.

vpk.jpgLes aliments à éviter en fonction de votre constitution, sont les aliments qui ont tendance à faire augmenter les doshas principaux de votre constitution.

Par exemple si vous avez une consitution de type Vata-Pitta vous devriez éviter de consommer les aliments qui augmentent Vata et Pitta ou tout au moins les préparer de manière à contrebalancer leurs propriétés naturelles en rajoutant des épices qui auront pour effet de diminuer Vata et Pitta, mais nous verrons cela de manière plus approfondie selon les différents doshas.

Il n’y a pas UN régime idéal UNIQUE pour tous les individus !
La bonne nourriture des uns peut être un poison pour les autres !


Un régime alimentaire convenable dans le cas d’une maladie, est équivalent à 100 médicaments et aucune quantité de médicaments ne peut apporter de bons résultats sans observer un régime diététique approprié.