Soirée Eurovision

100kr = 10 euros pour l’entrée au club

Nous arrivons à la maison juste à temps. Mark, originaire de Finlande, est un peu comme un suisse pour sa ponctualité. Il arrive avec un cadeau pour le nouvel appartement à 09h00, juste à temps! Il sonne la cloche, nous ouvrons la porte. Mark est un colosse de près de deuxmètres, avec un toupet très blond. Lorsque nous prenons des photos ensemble je me mets sur la pointe des pieds pour réduire les preuves que je suis beaucoup plus petit, bien que je mesure 1,78 cm, ma carte d’identité le prouve. Robyn, le bohème, vient une quinzaine de minutes plus tard, en pantoufles, parce qu’il vit dans le même immeuble, en face de l’appartement de Fredrick. Cheveux foncés, avec un sourire éclatant et des yeux comme un asiatique. De tempérament,  il est plus comme moi. En fait, la confiance s’est tout de suite instaurée entre nous, nous avons parlé de mon voyage et ce que je fais dans la vie. Il prend un verre de vin rouge et regarde autour del’appartement comme Alice au pays des merveilles. “Wow! Tu es ici depuis seulement deux jours et il est déjà mieux aménagé que mon propre appartement où j’e vis depuis deux mois! “

Fredrick sourit, mais il n’est pas surpris. Il avait déjà mentionné que Robyn est un peu déjanté. Mark habite tout près également, juste en haut de la rue. Les deux hommes travaillent ensemble dans un restaurant, Mark est le gestionnaire alors que Robyn est serveur.

Après que Fredrick a bu plusieurs bières et que Robyn et moi avons fini la bouteille de vin rouge, nous nous préparons pour la soirée. Je décide de porter une veste que j’ai achetée à Ibiza, c’est vraiment cool! Fredrick préfère prendre un taxi plutôt que la voiture. Du coup, il peut boire autant qu’il le veut, sans risque d’être arrêté. Il est assis sur le siège passager à côté du chauffeur et s’engage dans une conversation avec lui, je suis assis à l’arrière. Nous arrivons au club situé sous la station de métro Slussen au bord de l’eau. Le thème de la soirée est “chansons Eurovision” parce que la Suède a remporté le concours de l’Eurovision cette année avec la chanson “Euphoria.” La soirée est exclusivement dédiée aux chansons de l’Eurovision.

Je vois que les gens chantent toutes les chansons. En Suède, l’Eurovision est très populaire. A l’inverse, pour moi, j’ai regardé l’Eurovisionpour la première fois l’année dernière lorsque je rendais visite à mes amis en France. Cette année, j’étais à Rome, je l’ai regardé avec mesamis grecs. En Italie, le spectacle n’est pas très populaire. La plupart de mes amis italiens ne savent même pas ce que c’est. Lorsque le DJjoue Euphoria la foule hurle, ils adorent cette chanson. Honnêtement, je l’aime trop, mais je me sens un peu mal à l’aise parce que je ne l’’aiécouté qu’une seule fois et que je ne connais pas les paroles. Quand les gens voient que je ne chante pas comme ils le font, ils comprennent que je ne suis pas suédois. Fredrick aime la chanson de Chypre “La La Love». C’est très joli, frais, parfait pour l’été, et dansant. J’aime “Stay”, la chanson que la Norvège et la Serbie ont présentée, mais ce n’est pas idéal pour la danse ; elle me fait rêver. La mélodie d’intro sonne comme “Paradise” de Coldplay. La chanson italienne par Nina Zilla est mignone, mais ce n’est pas disco et, bien sûr, très peu danse sur elle. Nous rencontrons Georgiof, un ami de Frédéric que j’ai déjà rencontré à Gran Canaria où nous avons passé lesvacances ensemble. Je suis vraiment heureux de le voir et lui aussi! Nous nous embrassons, il demande comment je vais, et nous commençons à danser ensemble comme à Gran Canaria. Pendant ce temps, Fredrick, un peu ivre, me dit qu’il va dehors pour fumer une cigarette. Quand il revient, il me dit qu’il veut partir. Je vérifie ma montre: 02:30. Je suggère que nous restions un peu plus, jusqu’à 03h00.Je pense qu’il est encore trop tôt. Il dit qu’il veut aller à un autre endroit et qu’il m’expliquera pourquoi à l’extérieur.

Nous prenons un taxi et arrivons à un autre club, le Naglo. Il est nettement plus petit, avec des gens plus matures et de la musiquesuédoise des années 60. Le club ferme à 03h00. Nous n’avons le temps qu’une boisson et nous sommes sortis. Je lui demande, un peu déçu, pourquoi nous sommes partis de l’autre endroit pour venir dans ce «trou». Il explique qu’il connait presque tout le monde dans le premier club d’abord, mais malheureusement, ce soir, le garde du corps était nouveau. Il a vu que Fredrick était ivre et ne voulait pas le laisser rentrer. Fredrick dit au gardien qu’il avait un ami qui n’avait pas de téléphone portable et n’était pas de Stockholm, et qu’il devait le récupérer. Pas du tout. Le garde ne voulait pas bouger. Heureusement, un autre gars, en situation plus grave d’ébriété, a attiré l’attentiondu garde et Fredrick s’est glissé dans la bar pour me récupérer. Je lui ai dit que tout cela est arrivé parce qu’il était sorti pour fumer.

Une raison de plus pourquoi je déteste FUMER!