Un réveil magnifique : Våffel maison avec de la crème fouettée et Hjortron

Je me réveille à l’odeur de desserts chauds mélangée avec un arôme de café, un super réveil! Je me lève en me frottant les yeux et je vois Fredrick dans le petit cuisine à préparer: “Våffel” frais, fait maison, chaud et parfumé avec de la crème fouettée, de la confiture de fraises et de groseilles jaunes.

Fredrick me dit que les groseilles jaunes sont appelés “Hjortron” et aussi “l’or de Norrland» parce qu’il se trouve que dans les forêts suédoises du Nord et que c’est très cher: une boîte de 100 grammes peut coûter jusqu’à 30 euros! Ses parents ont la chance de vivre là et sa mère se promène souvent dans la forêt pour ramasser des “Hjortrons” pour faire la confiture. En fait ce que je suis en train de goûter c’est la confiture maison de sa mère. Que puis-je demander de mieux ?
J’apprécie ces délicieux “Våffel» qui sont si différents des  “Våffel” qui sont vendus en Italie. Ceux d’Italie viennent de Belgique, tandis que ceux que je mange maintenant sont typiquement suédois et sont beaucoup plus fins, semblables à crêpes, à la différence près qu’ils sont plus croustillants!
J’avoue mon péché de gourmandise: un … deux … trois … quatre … ok, mieux vaut arrêter de compter sinon je me sens coupable! Plutôt que d’appeler ça un petit déjeuner, je vais l’appeler brunch comtpe tenu de l’heure qu’il est. Je me console en me disant que ce sera mon seul repas de la journée. J’ai donc profité d’un autre “Våffel” et de la crème en alternance avec la confiture de fraises et groseilles jaune.
Dans l’après-midi nous nous reposons un peu. Fredrick a encore la gueule de bois. Je profite de l’occasion pour surfer sur Internet et d’être disponible au monde entier.
Fredrick alterne entre de la musique suédoise et italienne, jusqu’à ce qu’il réalise que la musique italienne ne me plaît tant que ça. Ces chansons, mon grand-père les a écoutées  quand il était jeune. Je suis surpris par certaines des mélodies que j’ai entendues chantées des chanteurs célèbres, et que je ne pensais pas être venues de Suède parce que, en fin de compte, les chansons sont en anglais. En particulier, je sais que certaines chansons ont été traduites en italien pour la Muccassassina, une boîte de nuit à Rome où je vais tous les vendredis soirs avec mes amis. Une chanson que nous connaissons tous les deux est “Hero” par Charlotte Perrelli. Elle est en anglais mais Fredrick chante la version suédoise et je chante la version italienne que j’ai entendu à la Muccassassina. Nous ressemblons à Tina Turner et Eros Ramazzotti!
Dehors, il pleut et il fait froid, ça me rend un peu triste, mais au moins je retrouve l’énergie perdue dans mon voyage.