Uppsala et le Château Rose

Nous arrivons à Uppsala à 18h00, et à 18h00 pile … la cathédrale ferme! Je fais semblant de ne pas savoir etje me précipite pour aller visiter la cathédrale jusqu’à ce que le gardien vienne de m’informer que l’église ferme.Avant de partir je prendre quelques brochures, même si elles sont en suédois. C’est même mieux … je vais pouvoir pratiquer la langue!

Je découvre que la cathédrale d’Uppsala est la plus grande église de Scandinavie et que, dans le passé, les roisétaient couronnés ici, pas dans la capitale. Le style est gothique, la construction du bâtiment a commencé en 1273, comme l’avait ordonné l’Église romaine. Il n’a pas été achevée avant 1435 à cause de problèmes entre l’Eglise et la monarchie. Autout de 1435, le roi avait affirmé son autorité sur la religion, en écartant le pape.

Juste derrière l’église se trouve l’Université. La ville est réputée pour son université, et en effet, après avoir étudié pour sa première année à Umeå, Fredrick a poursuivi ses études ici! C’est la première université construite en Scandinavie, fondée quelques années après l’inauguration de la cathédrale, en 1477. A cette époque, la ville était considérée comme la ville la plus importante de Scandinavie. Même aujourd’hui, l’Université est dans le top ten des universités les plus renommées en Europe et parmi les 100 premières dans le monde. Cinquante lauréats du prix Nobel ont étudié ici.

En arrivent en face de l’Université, Fredrick me montre les armoiries des vingt cinq régions suédoises. J’essaie de deviner ce qui pourrait être l’emblème de la région de Västerbotten, la région de Fredrick. Nous avons mangé de la truite arc-en-ciel hier soir, un poisson que l’on trouve uniquement dans la région de Västerbotten, donc logiquement je pointe sur le blason avectrois truites arc-en-ciel … FAUX! Le blason de Västerbotten possède un RENNE! J’avais écarté les rennes parce que jepensais que c’était l’emblème de la Laponie. Fredrick me dit que la truite arc-en-ciel appartient à la région de Ǻngermanland, alors que les armoiries de la Laponie sont les seules qui ne montrent pas d’animaaux, mais un homme avec un bâton. Je lui demande pourquoi, mais il n’est pas au courant de ce choix curieux.
L’Université et la cathédrale sont séparées par un agréable jardin avec des parterres de fleurs pourpres. Au centre du jardin, nous pouvons voir les premières preuves de la civilisation viking. Même si elles apparaissent comme préhistoriques, en fait, elles datent de quelques années après Jésus-Christ.

En effet, alors que la civilisation gréco-romain construisait ​​l’Acropole et de nombreuses villes, et que les philosophes brillants posaient les bases de notre philosophie moderne, comme Aristote, Socrate et de Virgile,la Suède était encore dans un état primitif, principalement peuplée par des bergers. À ce sujet,Fredrick attire mon attention sur le blason de Gothland qui dépeint un mouton. Les autres régions en effet les appelle les «bergers!”

Il y a exactement trois pierres représentant les vielles régions suédoises. Durant cette période, il n’y en avait pasvingt-cinq, mais trois seulement: Götaland, la partie occidentale, Noordland, la partie nord, et Svealand, la zone située au sud-est.

Nous marchons vers la ville et Fredrick me fait remarquer l ‘«Union», les soi-disant confréries, subdivisées enrégions; pour distinguer les différentes confréries il y a un emblème en haut de chaque maison.

La ville est pleine de charmants ponts en bois et de maisons en pierre, contrastés par des restaurants modernes avec des murs en verre qui donnent sur la rivière, le Fyrisån, le plus long fleuve de Suède.

Avant de rentrer à Stockholm nous allons au CHATEAU ROSE – dont j’ai tant parlé à Fredrick – situé à dix minutes du centre-ville. Il a été construit par Gustave Vasa, l’homme qui s’est séparé de l’Eglise catholique pourse joindre aux protestants, qui a mené la Suède vers une seule et même nation, et qui ont adopté la monnaie unique, la couronne, qui reste à ce jour la monnaie suédoise. Ce n’est pas tout: Vasa a également créé la première banque au monde, la Banque centrale. Fredrick dit que Gustav Vasa était gay, ce qui explique la couleur rose du château. Il est construit sur le modèle italien et était à l’origine une forteresse, au sommet d’unecolline avec une vue magnifique. En regardant le ciel d’un côté, nous constatons qu’il va pleuvoir, tandis que de l’autre côté il y a un arc en ciel. Fredrick me dit que le château est affreux, à cause de sa couleur rose, mais ça ne me dérange pas, c’est un rose pâle et j’aime le noir du toit.
Aujourd’hui, le château rose est un “Musée d’Art”, le Musée d’Art Moderne. J’adorerais y aller, maismalheureusement il est trop tard. Le musée est fermé et nous devons continuer notre voyage.
Écrire et parler semble accélérer le temps! Nous sommes déjà arrivés à Stockholm!