Buffet suédois

Je suis déjà de retour à partir de Helsinki. Nous n’étions là que pour quelques heures, sept pour être exact, mais c’était intense! Fredrick est épuisé et se repose, donc je profite de cette occasion pour rechercher l’inspiration en regardant par la fenêtre sur la mer Baltique.
Mais commençons par hier soir à 20h00, Heure du buffet!
Fredrick m’avait prévenu que cela pourrait être le PARADIS pour moi … et ca l’a vraiment été !
Il y avait plusieurs tables: la première table était typique de la Scandinavie:
– Kaviar, caviar rouge et noir
– Skangenröra, salade de crevettes
– Gravad, saumon frais fumé
– Räkor, crevettes grillées
– Köttbullar, boulettes de viande suédoises
– Finska Pannkakor, crêpes à la confiture de groseille , typiquement finlandais
– Stekt Kokt Lax och saumon cuit à la vapeur
– hareng à la moutarde ou naturel
Puis il y avait la table internationale avec des rouleaux de sushis, des plats italiens, tomates séchées avec mozzarella, italien fricadelle italienne.
À ce sujet, j’ai enfin découvert le secret! Le restaurant et le Belle et le Clochard ont la mauvaise traduction. En fait, la traduction correcte en italien est Polpette. Fricadelle est en fait les boulettes de viande danoises!
Je me fais un taco mexicain, en mettant de la viande, de la laitue, des tomates, du maïs et du guacamole. Et comme je le fais habituellement, au lieu de prendre des frites je choisis une salade que je puisse avoir de la place pour TOUS les desserts: gâteau au citron, au café, au fruits rouges, verres de chocolat dans une pannacotta aux fruits que lorsque vous les mangez ça fond dans la bouche!
Nous sommes assis à côté d’un couple de Finlandais qui étaient probablement hippies dans les années 70, parce qu’ils gardent encore ce style: l’homme a les cheveux longs, une chemise en jean et un pantalon marron.
Ils ont été surpris de mon parcours et mon apparence et m’ont demandé d’où je viens. Quand je leur dis que je suis de Rome, ils s’intéressent davantage parce qu’ils ont décidé de faire une escapade romantique à Rome pour leur anniversaire en Septembre. Ils me demandent quels sont les meilleurs endroits à visiter, et si je peux leur suggérer quelques restaurants qui ne sont pas touristiques. J’aime donner de bons conseils sur ma ville et je leur donne toutes les astuces possibles: les lieux, les chemins, les restaurants, pizzerias et glaciers!
Ils me regardent comme si j’étais leur héros. J’aime donner des conseils sur ma ville natale parce que même si j’aime voyager, en même temps, je suis fier de ma ville et d’être romain, donc je veux que les gens aient le meilleur souvenir possible de Rome, mais je suis sûr que avec ou sans moi ils l’auront!
Après mes conseils, nous parlons de la situation politique en Finlande. Ils me disent que ce n’est pas mal, mais qu’honnêtement toute la population s’était attachée à l’ex-président, qui a atteint la présidence maximum, et a dû quitter la présidence.
Dès que j’ai fini mon café je cours à la cabine comme si le navire allait couler.
– TOELETTEN!!
C’est un mot que je n’oublierai pas facilement, mais après tout ce que j’ai mangé c’était inévitable! Fredrick me suit en riant aux éclats, et pendant que je suis dans la salle de bains, à travers la porte, il me rappelle le supermarché et la situation en Laponie
Après “la livraison” nous marchons autour du navire, et j’ai du mal à appréhender l’immensité de ce navire. La promenade à l’entrée ressemble à un centre commercial et sur ​​les côtés du septième étage il ya deux pièvces: à droite, un piano-bar avec des tables de style jazz belle Époque des années 20 avec abat-jour sur les tables et les serveurs en costume, et vers la gauche un pub de style américano-suédoise avec des petites tables en bois et un homme chantant des chansons suédoises de son temps avec fierté, avec la main sur sa poitrine, comme si c’était l’hymne national.
Nous sommes curieux de connaître l’étage où il ya le club: il est appelé l’étage de New York à cause des murs rappellant la Cinquième Avenue, Times Square, Rockefeller Center, Broadway, l’Empire State Building et Wall Street.
Toute cette atmosphère me fait penser que dans quelques jours je serai vraiment là-bas, pas d’affiches, pas d’imitation, mes yeux vont admirer la version originale! Plus je regarde les plaques de rues peintes sur les murs, plus mon désir de rejoindre New York augmente.
J’essaye de cacher mon excitation pour New York et je pense au présent. Avant d’arriver dans la Big Apple, j’ai encore quelques jours en Scandinavie et je veux profiter de chaque instant!
La plupart des gens sont assis sur des canapés et un groupe de garçons indiens et un viking danse sur du heavy metal , une scène de cirque. Horrifié, je regarde Fredrick, qui me retourne la même expression. Je jette un coup d’oeil autour et découvre que le reste de la pièce est également choquée à cette vue. J’espère pour eux qu’ils se droguent ou sont ivres, parce que si c’est normal, c’est un peu inquiétant!
Nous retournons à la cabine. Je monte dans le lit au-dessus de celui Fredrick, où il s’effondre au bout de 10 minutes. Je profite de l’inspiration des vagues et surtout du wi-fi gratuit.
Translated by Didier Clareau